Contrairement aux idées reçues, toute entreprise, quelque soit sa taille, peut s’engager dans une démarche volontaire de RSE, Responsabilité Sociétale des Entreprises.

La RSE contribue à la performance de l’entreprise en constituant un levier pour améliorer son image, fidéliser salariés et partenaires et engendrer de nouvelles sources d’économies et de profits. Elle permet également d’enrichir la stratégie de l’entreprise  en associant de nombreuses parties prenantes (ex. salariés, fournisseurs, clients, communautés locales, etc.) et en traitant de nombreux sujets (ex. changement climatique, droits humains, environnement, etc.).

Les principaux facteurs de réussite sont les suivants :

-Un engagement de la Direction,

-Une démarche portée par l’encadrement,

-Une adhésion des salariés,

-Une communication externe/interne maîtrisée.

Il est fort intéressant de démontrer – par la preuve – que l’entreprise prend en compte son Capital Humain sur le long terme dans un objectif de préserver et de développer ses emplois.

Dans le contexte d’une règlementation concernant un nombre croissant d’entreprises et d’exigences fortes de la part des donneurs d’ordre, la RSE doit être considérée comme un axe stratégique majeur au bénéfice de l’entreprise et de ses salariés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.